Follow Me

Fermer

SUR LES CHEMINS DU MONDE

En 2012, j’ai réalisé mon premier voyage à l’étranger. Je n’avais alors que dix-neuf ans, et je m’envolais pour le Vietnam, toute seule, pour rejoindre mon voisin qui réalisait un long voyage entre l’Asie et l’Océanie. Premier avion. Premier visa. Premières adrénalines pour moi. Le voyage ne s’est pas tout à fait déroulé comme prévu puisque mon ami et moi avons eu un (drôle) accident de la route et avons passé plus de la moitié de notre aventure alités à l’hôpital français de Hanoï. Et malgré les six mois que j’allais passer en autonomie réduite, j’étais loin d’imaginer que tout cela n’était que le berceau d’un optimisme incomparable.

Je n’ai pas abandonné mes projets pour autant, j’ai été diplômée de communication en 2013. Et me suis (encore) envolée mais cette fois, de l’autre côté du globe: j’ai vécu aux États-Unis d’Amérique durant toute l’année 2014. J’y ai travaillé, en apprenant l’anglais et le marketing, tout en voyageant. C’est l’une des meilleures expériences de vie que j’ai réalisé. Aujourd’hui, j’ai posé le pied à Barcelone pour avoir l’occasion de visiter l’Espagne de plus près.

Voyager est la meilleure expérience que quelqu’un peut faire au cours de sa vie. C’est le livre le plus complet, dans lequel vous pouvez apprendre des choses de la vie que l’école ne peut pas vous enseigner.

Marion Escot

Depuis, j’ai rencontré beaucoup de personnes de partout dans le monde. Asie. Moyen-Orient. Amérique Du Sud. Amérique Du Nord. Europe. Afrique. Partout. Et je n’avais jamais pris l’avion aussi souvent que maintenant, toujours à la recherche d’inconnu et de nouveautés géographiques. J’ai beaucoup appris. Mais, il y a une chose que j’ai à vous dire. Je suis amoureuse des villes où je n’ai jamais été. Et des gens que je n’ai jamais rencontré. Et comme je m’inspire beaucoup de la littérature, je vous dirais ce que Henry Rollins (écrivain et musicien) a dit et que j’acquiesce : «Je supplie les jeunes à voyager. Si vous n’avez pas de passeport, obtenez-en un. Prenez un été, prenez un sac à dos et allez à Delhi, allez à Saigon, allez à Bangkok, allez au Kenya. Ayez votre esprit ébloui, mangez de la nourriture intéressante, rencontrez des gens intéressants, ayez une aventure, soyez prudent. Revenez, et vous allez voir votre président différemment, peu importe qui il est. Musique, culture, nourriture, eau. Vos douches deviendront plus courtes. Vous allez vous faire une idée de ce à quoi ressemble la mondialisation. Ce n’est pas ce que Tom Friedman (la journaliste du New York Time) écrit à ce propos, je suis désolé. Vous allez voir que le changement climatique est bien réel. Et que pour certaines personnes, leurs jours se résument à marcher dix-neuf kilomètres pour quatre seaux d’eau. Et oui, il y a des leçons que vous ne pouvez pas sortir d’un livre, mais qui vous attendent à l’autre extrémité d’un vol. Et beaucoup de gens – Américains Européens – reviennent et soupirent « oooooooh. » Et ainsi, l’ampoule s’allume.

MARION, VINGT-QUATRE ANS ET TOUTES MES DENTS

Je m’appelle Marion. Je suis une jeune fille française ambitieuse tout droit sortie d’une famille d’artistes. J’ai toujours eu de grands rêves, de grandes idées, de grands sourires pour les gens que j’ai croisé.

voyageuse-grunge-chic-the-french-girl-1

ET AUJOURD'HUI ?

Aujourd’hui, j’ai parcouru plus de quatre continents et neuf pays. Je prends le temps de m’installer dans la plupart d’entre eux car vivre l’expérience comme les locaux me fascine. J’ai encore de grands projets pour mon avenir, car mon séjour en Australie m’a permis de réaliser que je pouvais allier mes voyages à mes rêves professionnels. J’ai hâte de découvrir de nouvelles cultures, de nouvelles personnes. J’ai hâte de découvrir le monde.

— MARION, THE FRENCH GIRL